Fête familiale américaine, célébrée le 4ème jeudi de novembre, Thanksgiving (L’action de grâce) rappelle la cérémonie de remerciement instaurée en 1621 par les pèlerins du Mayflower, pour célébrer la première récolte. Ils furent cependant précédés, 15 ans auparavant, par des colons français installés  à Port Royal, en Acadie, aujourd’hui Nouvelle-Ecosse.

Afin d’insuffler de la vie et de l’activité dans l’habitation de Port-Royal et de faire profiter les hivernants des plaisirs de la table, l’Ordre du Bon Temps fut créé par Samuel de Champlain et son entourage, notamment Poutrincourt, et le poète Marc Escarbot durant l’hiver 1606-1607.

Il est considéré par certains historiens comme l’ancêtre de Thanksgiving et comme le premier club social et gastronomique de l’Amérique (auquel furent aussi conviés les Indiens Mi’kmaq de la région avec leur chef Membertou). Les mets cuisinés provenaient de la pêche (saumon, anguille, esturgeon, palourdes) et de la chasse (colvert, oie, perdrix, caribou, castor, loutre, ours, lapin, chat sauvange, raton laveur).

Habitation de Port Royal, vers 1600 / Port Royal House, near 1600

Habitation de Port Royal, vers 1600 / Port Royal house, near 1600

Dans ses « Voyages », Champlain a ainsi décrit les festivités  « Nous passâmes cet hiver fort joyeusement, & fîmes bonne chair, par le moyen de l’Ordre de Bon Temps que j’y établis, qu’un chacun trouva utile pour la santé, & plus profitable que toutes sortes de médecines, dont on eut pu user. Cet ordre était une chaîne que nous mettions avec quelques petites cérémonies au col d’un de nos gens, lui donnant la charge pour ce jour d’aller chasser : le lendemain on la baillait à un autre, & ainsi consécutivement : tous lesquels s’efforçaient à l’envie à qui ferait le mieux & apporterait la plus belle chasse : Nous ne nous en trouvâmes pas mal, ni les Sauvages qui étaient avec nous. »

Texte : Jean-Pierre Bruneau.
Illustration: The Order of Good Cheer, Port Royal by C.W. Jefferys, 1925.

 


First Thanksgiving

The Pilgrims that came to Massachusetts prepared a feast in 1621 to give thanks for their first harvest and for all the things then found in the new world and it became a yearly event.

According to some historians, 15 years ahead of the Plymouth Rock Pilgrims, the French explorer Samuel de Champlain and his entourage, Poutrincourt, the poet Marc Lescarbot and others founded the Order of Good Times or Order of Good Cheers and celebrated in grand style in Port-Royal, during the winter of 1606-07.

The festivities at Port Royal were indeed the first organized Thanksgiving dinner in Acadie, or Nova Scotia. The menu included beaver tail and moose snout and lots of waterfowl such as mallard duck and goose, as well as rabbit, venison of moose, caribou, sturgeon, fresh salmon, eels, and clams. The Mi’kmaq Indians with their chief Membertou were also involved in the festivities.

Text : Jean-Pierre Bruneau.
Illustration: The Order of Good Cheer, Port Royal by C.W. Jefferys, 1925.