Connaissez-vous le Marché des Fermiers?

Connaissez-vous le Marché des Fermiers ( Farmer’s Market ) situe dans la rue Nord Rempart à La Nouvelle-Orléans ?
Il est juste a l’entrée du Parc Louis Armstrong, prés de la fameuse arche visible depuis la rue Saint Ann quand on vient du Vieux-Carré et nous sommes ici a la lisière du Trémé, le plus vieux quartier afro-américain des États-Unis ( nommé ainsi en mémoire de Claude Trémé, un jeune bourguignon, installé a La Nouvelle-Orléans en 1783 ). 

Beaucoup de gens du coin s’y approvisionnent chaque jeudi de 14h a 18h et y retrouvent avec plaisir Bill, Sarah et Ron.

Ce modeste marché local voit le jour en 2010 alors que la Nouvelle-Orléans, ville meurtrie, se remettait doucement de l’ouragan Katrina de 2005. 

La célèbre rue Nord Rempart, connaissait un sérieux déclin alors que les riverains expérimentaient une insécurité croissante. Il fallait ranimer l’artère, faire revenir le monde et créer de l’activité.

Des solutions devaient se présenter quand des fermiers des paroisses environnantes, traversant une période délicate, se proposèrent de venir vendre leurs produits chaque jeudi dans ce quartier sensible.

C’est à l’entrée du Parc Louis Armstrong!

L’entrée du célèbre Parc Louis Armstrong était un endroit idéal car les touristes en vadrouille, s’aventurant en dehors du Vieux-Carre ( ce qui n’était pas conseille ), étaient agréablement surpris de tomber sur ce sympathique marche ou ils avaient l’opportunité de rencontrer des gens du coin  et vice-versa.

Le parc Louis Armstrong est le lieu ou se trouve l’Auditorium Municipal, ferme depuis Katrina, Congo Square ( le lieu ou se réunissaient les esclaves dans les années 1830, chaque dimanche après la messe, pour danser la Kalinda, la Bamboula, au son des percussions). C’est aussi le lieu ou se trouve le théâtre des Arts de la Scène Mahalia Jackson, lieu incontournable pour ses concerts de musique classique et ses ballets.

L’investigateur et responsable de ce projet éco-responsable est Bill Story, fermier a Holden, village de la paroisse de Livingston, situe entre Bâton Rouge et Hammond. Il est aidé par Sarah Manhy, Australienne, installée à La Nouvelle-Orléans depuis  six ans.

Elle était cliente, puis emballée par l’approche écologique et éloigné de la distribution anonyme des grandes surfaces, séduite par la qualité des produits, elle s’est portée volontaire. 

Le troisième larron est Ron Budenich, l’homme à la barbe dissimulée derrière son masque, artiste graphique, client et volontaire lui aussi, fidèle au rendez-vous chaque jeudi.

Aucun des trois ne sont cajuns ou créoles, ni ne parlent le français mais entretiennent des liens forts avec les familles de fermiers cajuns francophones des paroisses environnantes qu’ils représentent avec fierté.

Que trouve t’on au Marché des Fermiers?

On y trouve des tomates créoles, des fraises, des confitures, du miel et conserves de cornichons faites maison dans la ferme de Bill, mais aussi une multitude de produits éloignés de la grande distribution comme des oignons rouges, jaunes, verts, des concombres, des poivrons, des patates douces, courges, courgettes, haricots verts, pois chiche, aubergines, feuilles de moutarde, navets, poireaux, okra (Gombo), épices et fruits dont les fameux « Satsumas » de Louisiane et kumquats

 Sans oublier le « plaisir coupable » des habitants du sud de la Louisiane: Les fameuses chips de peau de porc frite, bien croustillantes, a consommer cependant avec modération !

 Et tout ceci, pour un prix 60% moins élevé que dans les supermarchés classiques. Pas surprenant que les visiteurs, séjournant dans des chaumières créoles du Vieux-Carré et les locations à court terme, du Trémé ou du Faubourg Marigny se joignent aux locaux pour acheter de bons légumes et cuisiner, manger sain tout en aidant économie du coin et les fermiers cajuns.

Ce petit marche a réouvert début novembre 2020, la crise sanitaire avait oblige Bill, Sarah et Ron à interrompre leurs activités.

Attention, il ne faut pas confondre le Marche des Fermiers avec le Marché Français ( French Market ) qui se trouve le long du Mississippi et plus destine aux gens de passage. 

Nous vous invitons, quand les frontières rouvriront, à vous rendre au Marche des Fermiers pour le plaisir d’acheter quelques bons produits du coin, de rencontrer les habitants du Vieux-Carre ou du Trémé, car, tout comme dans les marchés de France et de Navarre, c’est souvent en faisant ses courses que, au cours de l’échange de quelques mots, que des liens et des amitiés entre pays se créent.

MARCHE DES FERMIERS. CHAQUE JEUDI DE 14H A 18H. LA NOUVELLE ORLÉANS PARC LOUIS ARMSTRONG

Paul Nevski, décembre 2020

Fondateur du Monde Créole .

Le marché des fermiers de la Nouvelle Orléans.
Étiqueté avec :        

2 avis sur « Le marché des fermiers de la Nouvelle Orléans. »

  • 10 décembre 2020 à 19 h 00 min
    Permalien

    Bonjour à toutes et tous !
    Quel bonheur de lire vos articles ! Je suis tombé amoureux de La Louisiane et La Nouvelle-Orléans lorsque j’y suis allé avec mon épouse en 2014.
    A cette date, nous avons fait une rencontre extraordinaire , celle de Paul Nevski ! C’est aujourd’hui un ami.
    Merci pour votre page FB et votre site !!
    Comment devenir membre de votre association ?
    Amicalement

  • 11 décembre 2020 à 9 h 19 min
    Permalien

    Bonjour Yannick,
    Je vous remercie pour message. C’est un encouragement pour nos auteurs qui se mobilisent pour faire les articles qui sont sur FB et pour les plus importants sur notre site.
    Notre site est en plein renouvellement avec l’arrivé de nouveaux administrateurs a l’association. Nous avons plein de projets pour avancer ensemble, en France et en Louisiane ou nous avons un vice président et des correspondants actifs comme Paul Nevski.
    Vous pouvez adhérer via le site, soit sur la page boutique, soit sur le menu adhésion. La cotisation de base est de 40€ et est défiscalisable a 66% car nous sommes une association d’utilité publique.
    Je ne sais pas ou vous habitez, mais vous pouvez aussi nous aidez si vous souhaitez pour être un bénévole actif soit simplement pour donner un coup de main soit pour faire des articles qui seront publiés.
    Merci encore pour votre soutien
    Bernard COUDERT Vice président de l’association France Louisiane

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.