Pour préparer au mieux votre voyage en Louisiane, nous vous présentons différentes régions :

La Nouvelle-Orléans pour une visite du Vieux Carré ou Quartier français avec ses bâtiments anciens et la cathédrale Saint-Louis. C’est la ville où a été inventé le cocktail dont l’inoubliable Sazerac, et de nombreux établissements vous en proposeront. Ne manquez par le concert de Preservation Hall, musée vivant du Jazz New Orleans. Les restaurants de la ville qui proposent la cuisine créole classique sont un régal et n’oublions pas la cuisine plus simple dont les haricots rouges si chers à Louis Armstrong. Une promenade sur le Mississippi, en bateau à roue, vous fera découvrir ce fleuve que longent les voies ferrées d’Un tramway nommé désir. Si vous êtes présent un dimanche vous pourrez compléter votre découverte par une messe Gospel.

Le Pays des Plantations : ces belles demeures comme la plantation Laura sur les bords du Mississippi sont nombreuses, et toutes différentes le long du cours du fleuve, de Baton Rouge et au-delà jusqu’à St-Francisville au Nord. Oak Alley et sa magnifique allée de 28 chênes, Nottoway, la plus grande de toute la Louisiane, la plus majestueuse, mais aussi Madewood – Greenwood, Houma plantation etc.

Le Pays Cajun : il est situé à Lafayette et à Saint-Martinville au cœur de la région appelée l’Acadiana. Saint-Martinville est le haut lieu de l’histoire acadienne de l’après déportation : musée et fresque murale sur l’arrivée des exilés acadiens. C’est le lieu mythique de la légende d’Évangeline. À Lafayette vous pourrez découvrir le village acadien reconstitué à partir de maisons authentiques du XIX° siècle. L’Acadiana c’est aussi le « bon manger » et la danse, « le fais dodo » chers à la communauté acadienne ou « cadienne » donc les Cajuns. Autres hauts lieux gastronomiques après La Nouvelle-Orléans avec un style unique, Lafayette vous propose jambalaya, gumbo, étouffé, avec une prédilection pour les écrevisses des bayous.

Crossroads et la région Centre : Natchitoches est la plus ancienne ville française de l’État. En plus du centre historique avec ses bâtiments qui évoquent La Nouvelle-Orléans, on peut visiter le Cane River Creole National Historical Park avec les plantations Oakland et Magnolia pour comprendre la vie créole. La plantation Melrose avec son exposition des œuvres de l’artiste primitif Clementine Hunter est inoubliable.

L’Atchafalaya : naviguez sur l’immense bassin de l’Atchafalaya, affluent impétueux du Mississippi. Allez à Henderson faire une promenade en bateau pour découvrir la richesse de la faune (dont les alligators) et la flore locale. C’est un festival visuel et sonore – l’exemple parfait de la nature primitive de la Louisiane.

Bâton Rouge : à voir son Capitole que l’on visite en rez-de-chaussée puis au dernier étage on découvre de l’observatoire, une vue magnifique sur la ville, le Mississippi, et ces ponts si caractéristiques de l’Amérique. Le musée historique de la Louisiane se situe dans les jardins devant le Capitole est à compléter par le musée de la vie rurale consacré aux « cajuns ».